80 propositions pour le climat

Déchets / Lastez
Objectif 1 Généraliser le compostage et la valorisation des déchets organiques

  • Généraliser l’installation de composteurs collectifs et individuels et la formation de maîtres composteurs sur les cinq communes. L’objectif est de perdre l’habitude de mettre les déchets organiques à la poubelle.
  • Généraliser le compostage des biodéchets des cantines scolaires (de l’élémentaire au lycée) et des établissements de restauration collective (EHPAD par exemple).
  • Collecter et composter les biodéchets des restaurants privés.
  • Distribuer des poules aux habitants, installer des poulaillers collectifs.
  • Installer des conteneurs pour récupérer les coquilles d’huîtres et de fruits de mer et les valoriser (engrais, calcaire pour les élevages de poules, rebouchage ornières chemins creux, lignes blanches des routes…) ou prévoir leur retour à la mer.
  • Mettre à disposition gratuite des habitants un broyeur de végétaux pour valoriser les déchets verts et arrêter de les envoyer en déchetterie.

    Objectif 2 Réduire la production de déchets
  • Création d’une mission zéro déchets : information à la population, ateliers do it yourself, achat collectif de produits zéro déchet (exemple : savon ou shampoing sec pour arrêter les flacons de gel douche et de shampoing)…
  • Organiser des défis familles pour le zéro déchet, pour l’énergie, pour l’eau.
  • Moduler la taxe ordure ménagère en fonction du poids de déchets produits.
  • Favoriser l’installation d’un repair café dans le Pays de Douarnenez (atelier de co-réparation pour allonger la durée de vie des produits et matériaux et favoriser leur réutilisation).
  • Généraliser l’utilisation du papier recyclé dans les écoles pour les mots aux parents, les photocopies, éviter les cahiers avec couverture plastique.
  • Lancer un défi "économie de papier" dans les écoles (achat feuilles et cahiers) avec l’objectif de réduire de 25% en 5 ans. L’argent ainsi économisé servirait à financer des projets de sensibilisation à la préservation des ressources ou d’autres projets. Commencer le défi par un état des lieux de la consommation de papier dans chaque école.
  • Distribuer des autocollants “Stop pub” à toute la population.
  • Proposer un label ou un autocollant "ici contenants acceptés" aux commerces et aux stands sur les marchés, promouvoir l’opération auprès des commerçants et des citoyens.
  • Proposer des kayaks en prêt gratuit au centre nautique en échange de ramassage de déchets sur la côte et en mer.
  • Sensibiliser les gens sur le fait que les mégots, les mouchoirs, les papiers qui sont jetés par terre finissent souvent dans la mer, en installant, devant chaque bouche d’égout, une poubelle et des empreintes au sol indiquant "ici commence l’océan".
  • Installer plus de poubelles munies de cendriers un peu partout en ville et singulièrement près des plages en saison, mieux promouvoir les cendriers de poche distribués gratuitement par la communauté de communes.
  • Changer rapidement les derniers tuyaux de plomb pour l’alimentation en eau potable pour éviter la consommation d’eau en bouteille.

Alimentation / Boued
Objectif 1 Promouvoir une alimentation “bas carbone”

  • Faire évoluer les menus et l’approvisionnement des cantines pour arriver à 80% de produits biologiques et locaux à la fin du mandat : travail en concertation avec les municipalités du Cap / pays de Dz intéressées, les agriculteurs, les cuisiniers, les enseignants, les enfants, les parents.
  • Servir une alimentation moins carnée dans toutes les cantines municipales du Pays de Douarnenez : un repas par semaine au maximum, avec de la viande ou du poisson.
  • Favoriser la relocalisation de la production alimentaire : acquisition de terres agricoles par la collectivité pour créer une "ceinture maraîchère" autour de Douarnenez, aide à l’installation de jeunes paysans sur le territoire, mise à disposition de terrains pour des jardins partagés...
  • Organiser un défi "coolfood" sur tout le territoire pendant 60 jours.
  • Aider la plantation de fruitiers chez les particuliers (aide matérielle et/ou financière).
  • Favoriser les marchés de quartier approvisionnés par des producteurs locaux.

Objectif 2 Restaurer et maintenir une terre vivante

  • Bloquer tout déclassement de zone agricole et naturelle, sauf compensation à surface égale.
  • Arrêter l’expansion des lotissements (Hauts du Ris et Hauts de Tréboul par exemple).
  • Renforcer les règles d’urbanisme pour assurer la protection des terres agricoles, des zones boisées, des talus sur la durée.
  • Financer la conversion bio des agriculteurs du territoire.
  • Interdire les pesticides sur tout le territoire.

Objectif 3 Faire des espaces publics des espaces producteurs

  • Aménager des jardins et des vergers collectifs dans le plus d’endroits possibles (par exemple : devant le centre des impôts à Douarnenez, entre la rue Louis Guilloux et la rue Laennec, entre la rue des Sables blancs et la rue Jakez Riou, lotissement de Kerguimigou, près de la rue Léon Blum et de la rue du 19 mars).
  • Préférer la plantation d’arbres fruitiers et de plantes comestibles à la plantation d’arbres d’agrément et de fleurs d’ornement.
  • Mettre des plantes aromatiques ou médicinales plutôt que des fleurs d’ornement dans les bacs à fleurs de la ville.
  • Cultiver des plantes vivaces et des légumes au Plomarc’h, ces légumes pouvant fournir la cuisine centrale de Douarnenez. Les serres de la ville dédiées à la culture de plantes annuelles peuvent servir aux semis des légumes.

    Transports / Treuzdougen

    Objectif 1 Promouvoir la pratique du vélo, aménager et sécuriser les voies cyclables
  • Soutenir la création d’une Maison du vélo / Ti ar beloioù en centre-ville qui rassemble en un même lieu toutes les informations et services liés au déplacement à vélo : carte des itinéraires cyclables, liste des entreprises locales pour acheter louer réparer, atelier d’entraide à la réparation, recyclage des vélos et vente de vélos d’occasion et de pièces recyclées, contacts des personnes disposant de vélos cargo ou autres vélos spéciaux, mise à disposition de remorques, station de gonflage et nettoyage accessible en permanence, vélo-école (local fourni par la ville).
  • Créer un poste intercommunal, au moins à temps partiel, pour une personne qui anime des séances de vélo-école dans toutes les écoles primaires du territoire tout au long de l’année scolaire (le "savoir rouler" est devenu un apprentissage obligatoire avec le plan national vélo de 2018, avec pour objectif que les jeunes soient capables à 11 ans de se rendre seuls et en sécurité à vélo au collège).
  • Acheter 1 ou 2 vélos électriques à prêter aux habitants qui veulent tester ce mode de déplacement avant d’en acheter un.
  • Étudier le développement et la mise en place d’un système d’achat-location de vélo électrique (leasing) soutenu par la Communauté de communes.
  • Compléter le schéma vélo développé par la Communauté de communes et le département du Finistère et piloté par l’AOCD, en collaboration avec les personnes habituées à se déplacer à vélo et les associations de promotion du vélo pour développer les pistes manquantes et la sécurisation des parcours.
  • Aménager des pistes cyclables matérialisées et sécurisées, pour les adultes et pour les enfants sur les principaux axes de circulation : Rosmeur > Sables blancs, Rosmeur > Pouldavid, Rosmeur > Hôpital, Pont de Treboul, Ploaré > Le Ris…
  • Remplacer par une rampe le petit escalier entre la passerelle et le port de Tréboul sur le chemin côtier pour ouvrir ce chemin aux poussettes, aux fauteuils roulants et aux vélos.
  • Aménager des pistes cyclables matérialisées pour relier les différentes communes du territoire ainsi que vers le Cap-Sizun.
  • Intégrer systématiquement des aménagements vélo lorsque des travaux de voirie et de rénovation de route sont entrepris.
  • Rafraîchir régulièrement les marquages au sol pour les bandes cyclables ou les sens interdits autorisés au vélo pour informer les conducteurs des voitures.
  • Installer des parkings à vélo près des principaux arrêts de bus, Port Rhu, mairie, lycée…
    Objectif 2 Améliorer et développer les liaisons par bus
  • Étudier la mise en place d’une politique de gratuité pour le Tudbus, pour encourager les gens à délaisser leur voiture.
  • Améliorer la coordination des horaires du bus 51 avec les horaires des trains vers Rennes, Nantes et Brest.
  • Implanter un arrêt de bus de la ligne 51 à Pouldavid pour désenclaver le quartier.
  • Étudier l’extension du service de transport en commun, en recensant la demande, possibilité de mettre en place des liaisons expérimentales sur 6 mois par exemple :
    - une liaison supplémentaire vers Quimper plus tôt le matin et plus tard le soir (notamment pour ceux qui travaillent en horaires décalés)
    - bus scolaire pour desservir l’école bilingue de Pouldavid
    - Tudbus plus tard le soir
    - liaison vers Châteaulin pour faciliter l’accès à Brest et à Carhaix
    - liaison vers les villes du Cap Sizun
    - liaison vers la pointe du Van et la pointe du Raz l’été.

Objectif 3 Faciliter le covoiturage

  • Promouvoir les applications covoiturage et diffuser des magnets covoiturage.
  • Créer des aires de covoiturage en centre-ville de Douarnenez, direction Brest (plage du Ris) et direction Quimper (places de parking de Leclerc Kerharo à négocier).
  • Encourager et soutenir les initiatives pédibus et covoiturage pour envoyer les enfants à l’école ou aux activités extrascolaires.

Objectif 4 Promouvoir d’autres modes de transport et le télétravail

  • Donner une prime financière aux agents des collectivités territoriales qui viennent à leur travail autrement qu’en voiture.
  • Accepter le télétravail certains jours pour les employés de la ville qui vivent à plus de 10km et qui peuvent poursuivre leur travail à distance.
  • Sensibiliser les entreprises à la pratique du télétravail.
  • Soutenir les activités de transport de marchandises à la voile Towt.
  • Proposer plus de navettes en bateau entre Tréboul et le Rosmeur à la belle saison.

Énergie - Préservation ressources / Energiezh - Gwareziñ ar pinvidigezhioù naturel
Objectif 1 Dynamiser la production d’énergie renouvelable

  • Inclure dans chaque nouveau projet de construction de bâtiment public l’installation de panneaux photovoltaïques.
  • Mettre en place un comité de pilotage composé d’élus et de citoyens pour étudier la faisabilité de l’installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments publics existants et d’éoliennes (y compris privatives).
  • Autoriser l’installation de panneaux solaires sur toiture côté rue pour les habitations.
  • Favoriser la création d’une coopérative citoyenne de production d’énergie renouvelable, permettant de financer collectivement des projets de production.

Objectif 2 Réduire nos dépenses énergétiques

  • Poursuivre l’isolation thermique de tous les HLM.
  • Équiper de thermostats tous les bâtiments publics.
  • Mettre en place un couvre-feu thermique dans les locaux municipaux (le soir et la nuit, le chauffage est réduit à 15° et est remonté 1h avant l’ouverture des bureaux).
  • Accompagner une expérimentation pilote de rénovation énergétique collective d’un lotissement à Ploaré : missionner un cabinet d’étude pour proposer un chantier d’isolation thermique par l’extérieur de ces maisons ; faire l’inventaire des aides possibles pour les particuliers et des financements pour la collectivité (département, Région, Ademe, sociétés "trop polluantes"...) ; rechercher des propriétaires / locataires prêts à se lancer ; deviser et organiser le chantier (la taille et l’homogénéité du chantier - maisons en bande, mitoyennes, avec un débord de toit important - devrait faire baisser les coûts de façon sensible. Possibilité de reproduire cette expérimentation pour d’autres situations similaires.

Objectif 3 Réduire nos prélèvements sur la ressource

  • Promouvoir la récolte d’eau de pluie.
  • Interdire le béton, très polluant à la fabrication, pour toute nouvelle construction immobilière passant par le service de l’urbanisme.
  • Favoriser la mutualisation de matériel en subventionnant l’acquisition de matériel par des associations par exemple : tondeuse, faux, broyeur…
  • Arrêter d’acheter des véhicules thermiques neufs (essence et gasoil) qui pourraient devenir obsolètes rapidement si le pétrole vient à manquer, privilégier l’achat de véhicules d’occasion.

Cadre de vie / Endro
Objectif 1 Préservation du bocage, des rivières et de la mer

  • Stopper l’étalement urbain et notamment l’extension des zones commerciales périphériques.
  • Encourager et soutenir la rénovation du bâti urbain.
  • Arrêter la déforestation de Douarnenez (terrain derrière le stade). Former les agents des espaces verts à des coupes respectueuses des arbres.
  • Interdire le pâturage à moins de 5 mètres d’un fossé sans talus, d’un ruisseau ou d’une rivière (fauche de l’herbe autorisée).
  • Interdire la destruction des talus, ainsi que la coupe à ras des arbres in situ, financer la réimplantation de nouveaux talus.
  • Désenvaser la rivière du port Rhu de la passerelle au fond de l’anse de Pouldavid, supprimer l’écluse du port Rhu et rendre sa liberté à la rivière.

Objectif 2 Donner une place plus grande aux arbres et à la nature en ville

  • Recenser les espaces publics ou délaissés qui pourraient accueillir des espaces de jeu, des carrés d’Incroyables Comestibles (Place Pierre Loti à Douarnenez par exemple).
  • Relancer le recensement (qui a existé) des propriétaires qui s’engagent à maîtriser les mauvaises herbes (et les petites fleurs) sur le trottoir, pour des rues moins uniformes et grises, et un peu plus de nature dans la ville. Le désherbage par la ville s’interrompt devant ces maisons-là.
  • Planter des forêts urbaines à partir d’une surface équivalente à 6 places de parking.
  • Planter des arbres dans les cours d’école.
  • Arrêter la tonte systématique (Plomarc’h et grands espaces par exemple).

Objectif 3 Promouvoir l’habitat partagé et le bateau partage

  • Promouvoir et soutenir des projets d’habitat partagé. Jeunes/jeunes de type auberge de jeunesse ou foyer de jeunes travailleurs, ou seniors/seniors avec espaces repas et loisirs communs et intervention optimisée d’auxiliaires de vie, ou seniors/jeunes avec loyer réduit pour les jeunes en échange de services (courses, repas, nettoyage).
  • Encourager et soutenir un projet de maison des Babayagas, allant de paire avec la rénovation de maisons de centre-ville.
  • Promouvoir le bateau partage pour réduire le nombre de bateaux dans le Port Rhu.
  • Obligation de faire naviguer son bateau un nombre de jours de sortie minimum dans l’année, sans quoi le bateau est “rétrogradé” du ponton à une place en filière.
  • Obligation d’avoir un bateau en état de naviguer sauf si en chantier de restauration.

Objectif 4 Lutter contre la pollution visuelle et sonore

  • Supprimer le grand panneau publicitaire commercial sur le parking en face du square Caroff, aller vers la fin des panneaux de publicité commerciale (MacDo, Decathlon...) d’une manière générale.
  • Sensibiliser la population aux effets nocifs de l’éclairage nocturne (santé, biodiversité, émission de CO2, coût financier) et diminuer progressivement ces éclairages (rues, parkings, bâtiments publics, enseignes de magasins).
  • Renforcer les zones piétonnes et déplacements doux en centre-ville de Douarnenez.